Les mesures à prendre pour se conformer à la loi Informatique et Libertés

protection des donnéesLa loi Informatique et libertés régit les activités des sociétés digitales. Elle préconise la protection des données personnelles des  clients et vise également à préserver la vie privée des tiers. Bien que, ce texte existe déjà depuis plusieurs années, certains entrepreneurs ne connaissent toujours pas son existence.

Les grandes lignes de la loi Informatique et libertés

Les dispositions de la loi Informatique et libertés sont assez floues par rapport au règlement européen sur la protection des données personnelles. Néanmoins, les deux textes poursuivent les mêmes objectifs à savoir mieux encadrer les sociétés proposant des services sur l’internet. Durant ces dernières années, les cas d’exfiltration de données portant atteinte à la vie privée des internautes ont été constatés. Des textes ont donc été adoptés pour obliger les entreprises digitales à ne pas négliger la sécurité des données personnelles des tiers.

Avec la loi Informatique et libertés, les autorités françaises ont créé la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés. Cet organe de contrôle se charge de vérifier la mise en application des dispositions légales. Les sociétés concernées sont notamment encouragées à revoir leurs workflows pour écarter tout risque de piratage. En outre, elles sont invitées à embaucher un expert Correspondant Informatique et Libertés ou CIL.

Se conformer à la loi Informatique et libertés

Le non-respect de ce texte fait courir deux risques à une entreprise. Celle-ci sera vulnérable face aux cyberattaques et elle sera également obligée de payer de lourdes amendes, si la CNIL effectue une inspection. Pour prévenir tous ces soucis, il vaut mieux dès à présent partir à la recherche d’un Correspondant CIL. Ce professionnel réalisera un audit de conformité pour suggérer une solution pour combler les vulnérabilités identifiées. En outre, il connait aussi les procédures légales à entamer pour obtenir certaines certifications. Une formation en informatique et libertés pourra même être envisagée pour le personnel.

Dans un tout autre registre, respecter la loi Informatique et Libertés revient également à se préparer au règlement européen sur la protection des données personnelles. Ce texte qui sera applicable à partir de mai 2018 apporte de nombreux changements dans le secteur digital. Pour éviter de se précipiter l’année prochaine, il vaut mieux prendre toutes les mesures nécessaires dès maintenant.

0 thoughts on “Les mesures à prendre pour se conformer à la loi Informatique et Libertés”

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *